Lexique Mobilité Digitale

1App Store : Initialement le nom du magasin d’applications en ligne d’Apple, ce terme s’est démocratisé pour désigner en langage courant un magasin d’applications en ligne. EN 2013, les 4 principaux magasins sont spécifiques à chaque système d’exploitation : Google Play sur Android, App Store sur iOS, Market Place pour WM, App World pour BB.

Bluetooth : Norme de transmission radio sans fil. Cette technologie fonctionne sur la bande des 2,45 GHz, qui servent à relier les équipements entre eux (terminaux, oreillettes, périphériques etc…) Les normes évoluent aujourd’hui vers les protocoles 2.0 à 4.0.

Carte SIM (Subscriber Identity Module) en français Module d’identification d’abonné : La carte destinée aux téléphones GSM et stockant les informations identifiant chaque abonné.

Code PIN (Personal Identification Number) : Code d’accès de quatre à huit chiffres qui verrouille l’accès à une carte SIM. Ce code doit être entré à chaque fois que vous allumez le téléphone, il peut être annulé. Si vous composez trois codes PIN erronés consécutifs, votre carte est bloquée et vous avez besoin du code PUK pour le débloquer.

Code PIN2 : Second code PIN qui commande la mémoire des numéros prioritaires et le coût des appels.

Code PUK (Personal Unlock Key) : Code qui permet de débloquer une carte SIM (une carte SIM est bloquée après la saisie de trois mauvais codes PIN).

DAS Indice de Débit Spécifique : est un indice qui renseigne sur la quantité d’énergie véhiculée par les radiofréquences émises vers l’usager par un appareil radioélectrique (téléphone portable, par exemple), lorsque cet appareil fonctionne à pleine puissance, dans les pires conditions d’utilisation. L’unité du DAS est le watt par kilogramme (W/kg). L’absorption de champs électromagnétiques produit une élévation de température des tissus (effet thermique). Donc, plus le DAS d’un appareil radioélectrique est faible, moins cet appareil est dangereux pour la santé. Aux États-Unis, la FCC exige que les téléphones vendus aient un niveau DAS inférieur à 1.6 watts par kilogramme (W/kg) pour un ensemble de 1 gramme de tissu. Dans l’Union européenne, la limite de DAS est de 2 W/kg, moyennée sur 10 grammes de tissu. Pour l’intégralité de l’exposition du corps humain, il existe une limite de 0,08 Watt/kg, moyennée sur l’ensemble du corps. De nos jours, à quelques exceptions près, la majorité des téléphones a un DAS inférieur à 1 W/kg sur 10 g de tissus : leur DAS se situe le plus souvent autour de 0.4 à 1 W/kg sur 10 g.

Feature Phone : Type de terminal mobile aux fonctions simples permettant principalement un usage voix et messagerie texte.

Forfaits : Types d’abonnement permettant un crédit mensuel de communications forfaitaires. Selon le type de forfait, vous pouvez inclure un certain volume de communications vocales (Fixes, GSM, internationales), les messages textes (SMS et MMS) et l’accès Data.

Géolocalisation : Un téléphone mobile peut intégrer une puce GPS permettant un meilleur positionnement que celui permis par triangulation des antennes relais.

IMEI : Le numéro IMEI est en fait un numéro identifiant unique d’un téléphone portable. C’est le numéro de série de l’appareil. Ce numéro IMEI est enregistré de façon électronique dans tous les téléphones portables. Vous pouvez l’afficher sur l’écran de votre téléphone mobile en tapant *#06#.

Messagerie vocale : Répondeur intégré à votre téléphone mobile et géré par le réseau.

MSC (Mobile Switching Center) : Centre de commutation des systèmes mobiles.

NFC Near Field Communication (en français, communication en champ proche) : Technologie permettant de réaliser des paiements sans contact. Cette norme permet d’autres applications, comme l’envoi au téléphone mobile d’informations sur le lieu où il se trouve par une borne fixe.

Normes de communication :

1G : Norme analogique de première génération (1G) déployée en France par France Télécom à partir de 1986 sous le nom de Radiocom 2000.

2G : GSM (Global System for Mobile Communications): Norme numérique sur la gamme de fréquence des 900 MHz.

DCS 1800 (Digital Cellular System) : Réseau de téléphonie numérique de même technologie que le GSM. Il fonctionne en bande 1800 MHz.

GPRS (General Packet Radio Service) : Norme dérivée du GSM permettant un débit de données plus élevé. On le qualifie de 2,5G.

EDGE (Enhanced Data Rates for GSM Evolution) : Norme dérivée du GSM permettant un débit de données plus élevé pour un utilisateur stationnaire. On le qualifie de 2,75G car c’est l’évolution du GPRS.

3G UMTS (Universal Mobile Telecommunications System) : Une des normes de l’évolution de troisième génération du GSM, soutenu par l’Europe et le Japon mais aussi déployé ailleurs dans le monde, au Canada et aux États-Unis notamment.

HSDPA (High Speed Downlink Packet Access) : Evolution du 3G , appelé 3G+ pouvant atteindre 14,4 Mbit/s au maximum.

HSUPA (High-Speed Uplink Packet Access) : Amélioration du débit de la 3G+ (aussi appelé 3,5G) pour l’émission de données (téléchargement de données « en mode paquet » du terminal vers l’opérateur).  Permet d’améliorer de façon significative la vitesse des téléchargement notamment de vidéos ou la fluidité d’appels en visiophonie.

HSPA+ (High Speed Packet Access+) : Evolution de HSUPA et HSDPA vers des débits descendants de 21 Mbit/s, 42 Mbit/s et 84 Mbit/s.

4G LTE-Advanced : Elle permet le  très haut débit mobile, soit des transmissions de données à des débits théoriques supérieurs à 100 Mb/s, voire supérieurs à 1 Gb/s. Il existe plusieurs normes de codages dues aux choix de matériel (antennes relais) par les opérateurs. Cette norme évolue encore et est en cours de déploiement. Sur les zones couvertes, on peut atteindre des débits de l’ordre de quelques dizaines de Mb/s. Cela est conditionné au nombre d’utilisateurs sur le relais, puisque la bande passante est toujours partagée entre les terminaux actifs des utilisateurs présents dans une même cellule radio.

OS Operating System (en français Système d’exploitation) : C’est le premier programme exécuté lors de la mise en marche d’un terminal, après l’amorçage, il est constitué d’un ensemble de programmes dirigeant l’utilisation des capacités d’un terminal par des logiciels applicatifs. Actuellement, sur les terminaux mobiles du marché, on retrouve : Android de Google, iOS d’Apple, Windows Phone de Microsoft, BlackBerry OS de BB, Bada de Samsung. Il en existe bien d’autres, certains ne sont plus supportés par leurs firmes. Android, Bada, Firefox OS, Maemo, Tizen et WebOS sont construits sur un noyau Linux par contre le système d’exploitation iPhone dérivé de BSD et de NeXTSTEP sur une base Unix.

Portabilité : Possibilité pour un abonné de conserver son numéro de téléphone en cas de changement d’opérateur (depuis un opérateur de téléphone mobile vers un autre opérateur mobile).

Roaming (Itinérance) : Possibilité que l’appel ou les datas (vers ou d’un) mobile soient acheminés d’un réseau opérateur étranger sur le réseau de l’opérateur local.

SDK (System Development Kit) : Kits de développement fourni par les constructeurs de téléphones portable.

Smartphone : Type de terminal mobile aux fonctions avancées disposant des fonctions d’un assistant numérique personnel, d’un appareil photo numérique et d’un ordinateur portable. Ces terminaux comportent aujourd’hui un écran tactile, une connexion étendue (multinormes et multifréquences GSM, GPS, BT, NFC, Wifi etc…) et sont capables de synchroniser leurs données avec leur environnement. Multitâches ces terminaux peuvent exécuter divers logiciels/applications grâce à un système d’exploitation spécialement conçu pour mobiles, et donc en particulier fournir des fonctionnalités en plus de celles des téléphones mobiles classiques comme : l’agenda, la télévision, le calendrier, la navigation sur le Web, la consultation et l’envoi de courrier électronique, la géolocalisation, le dictaphone/magnétophone, la calculatrice, la boussole, l’accéléromètre, le gyroscope, la messagerie vocale visuelle, la cartographie numérique etc. Afin d’en faciliter l’usage, il est possible de personnaliser son smartphone en configurant les bureaux et y installant  des applications additionnelles. Depuis 2007 le marché des smartphones connait une forte progression et dépasse aujourd’hui celui des Feature Phones.

Tablette : Désignation commune pour Tablette tactile. Type de terminal mobile se présentant sous la forme d’un écran tactile sans clavier. Elle permet d’accéder à des contenus multimédias tels que la télévision, la navigation sur le web, la consultation et l’envoi de courrier électronique, l’agenda, le calendrier et la bureautique simple. Aujourd’hui, la tablette est un intermédiaire entre l’ordinateur portable et le Smartphone.

Téléphonie Mobile : Ou téléphonie cellulaire  (portable) est un moyen de télécommunications par téléphone sans fil. Le premier terminal a été crée en 1973. D’abord réservé aux professionnels, le GSM s’est démocratisé à la fin des années 1990. Il s’agissait alors de terminaux dont l’usage principal était de téléphoner et d’envoyer des messages textes (Feature Phones). Ce marché a bénéficié de nombreux et réguliers progrès technologiques, comme la miniaturisation des composants électroniques et l’explosion de la puissance des microprocesseurs, ce qui a permit aux terminaux du XXIème siècle, d’acquérir des fonctions plus poussées que celles des ordinateurs du XXème siècle.

WAP (Wide Access Protocol) : Protocole d’échange de données entre un réseau informatique (Internet par exemple) et un réseau mobile (CDMA, GSM 900, GSM 1800 1900…). Standard ouvert qui permet un accès à l’Internet depuis des terminaux disposant d’un petit écran.

Wifi Wireless Fidelity (en français Ethernet sans fil) : Réseau local de type Ethernet à accès sans fil qui permet d’obtenir des débits pouvant atteindre 11 Mbit/s théorique (soit 5 Mbit/s répartis entre les utilisateurs connectés) dans une bande de fréquences de 2,4 Ghz.

UA-43479312-1